Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Expositions

Paul-Émile Miot : Ses premières photographies de Terre-Neuve

04 oct 2013 - 02 mars 2014

Salle A102a
Bibliothèque et Archives Canada
En Partenariat avec le Musée des Beaux-Arts du Canada
 
Les premières photographies connues de Terre-Neuve et du Labrador se rapportent à l’industrie de la pêche. À compter du seizième siècle, la France s’intéresse à cette région et, jusqu’au dix-neuvième siècle, son gouvernement envoie des navires de recherche pour y cartographier les côtes afin de surveiller ses territoires de pêche et d’en conserver les droits. En 1857, Paul-Émile Miot, un officier de la marine française à bord de l’Ardent, commandé par le capitaine Georges-Charles Cloué, réalise des photographies des eaux et des terres autour de Terre-Neuve et du Labrador. Miot est sans doute le premier à se servir de photos pour produire des cartes hydrographiques. De retour à Terre-Neuve, il fera aussi une série de portraits qui seront publiés sous forme de gravures sur bois de fil dans Le Monde illustré, Harper’s Weekly et Illustration. Importantes à la fois pour leurs renseignements pratiques et comme instruments politiques, les images de Miot sont une reminiscence du passé terre-neuvien.
 
Né à Trinidad en 1827, Paul-Émile Miot fait ses études en Irlande, puis à Paris où il obtient son diplôme de l’Académie navale. On ignore comment et où il s’initie à la photographie, mais déjà en 1857, il maîtrise le procédé au collodion humide et peut réaliser des épreuves tant sur papier salé qu’à l’albumine argentique. L’année suivante, il devient membre de la Société française de photographie. Plus tard, il voyage dans des pays comme le Chili, le Pérou, le Sénégal et Tahiti où il prend des clichés de paysages et de gens. À sa retraite en 1892, il détient le grade de vice-amiral et, en 1894, il est nommé conservateur au Musée de la marine et d’ethnologie du Louvre à Paris. Il y meurt en 1900.
 
Paul-Émile Miot<br />
<em>Homme Mi’kmaq</em> (détail) 1859<br />
épreuve à l’albumine<br />
Bibliothèque et Archives Canada<br />
&Oelig;uvre acquise par l’entremise d’une subvention du ministère du Patrimoine canadien sous le régime de la Loi sur l’exportation et l’importation de biens culturels<br />
e011076347

Paul-Émile Miot
Homme Mi’kmaq (détail) 1859
épreuve à l’albumine
Bibliothèque et Archives Canada
&Oelig;uvre acquise par l’entremise d’une subvention du ministère du Patrimoine canadien sous le régime de la Loi sur l’exportation et l’importation de biens culturels
e011076347