Le musée est ouvert pendant les travaux sur la promenade Sussex.

Expositions

Images de l’Arctique au tournant du vingtième siècle

14 mars 2014 - 01 sept 2014

Salle A102a

Bibliothèque et Archives du Canada
En partenariat avec le Musée des beaux-arts du Canada

Dès le début de son exploration, l’Arctique exalte l’imagination des Européens. Inspirés par son paysage et ses peuples, les artistes se le représentent comme une région désolée à la beauté sublime et austère, où les icebergs flottent impassibles dans les eaux vides et grises, et où les montagnes arides surgissent impérieusement de l’océan glacé. La photographie perpétue ce trésor culturel d’images en le multipliant presque à l’infini. Explorateurs, baleiniers, artistes, ethnologues et géologues font appel à ce procédé pour exprimer divers points de vue et témoigner de leurs nombreuses expériences. Les photographes documentaires renforcent les croyances d’une souveraineté acquise selon le principe de terra nullius : une idée erronée que le Nord n’appartient à personne et que les Européens peuvent se l’approprier. Les photographes pictorialistes entretiennent quant à eux l’idée romantique d’une terre primitive pure de toute industrie et celle de ses peuples intouchés par les influences néfastes de la civilisation. Souvent, ces deux modes de photographies fusionnent. L’imagerie est diffusée de diverses manières par la voie de rapports gouvernementaux, d’albums personnels, de livres et de magazines ou par des spectacles de lanternes magiques. 

Albert Alexander Chesterfield<br>
<em>Darby et Jouni</em>  v. 1901–1904<br>
épreuve à la gélatine argentique <br>
Bibliothèque et Archives Canada, e008299869

Albert Alexander Chesterfield
Darby et Jouni v. 1901–1904
épreuve à la gélatine argentique
Bibliothèque et Archives Canada, e008299869